Cité Véron
L'entrée de la cité Véron à la hauteur du 92 boulevard de Clichy, 18e, à deux pas du Moulin Rouge.

Nous restons attachés au fait de mieux cerner les motivations qui vous conduisent à venir découvrir la maison de Boris Vian et Ursula Vian-Kübler et souhaitons pouvoir les découvrir en quelques lignes lors de votre demande de visite.

Nous vous remercions de nous écrire, soit en envoyant une lettre à Nicole Bertolt - 6 bis Cité Véron 75018 Paris ou par message sur la page Contactez-nous. En fonction de notre emploi du temps nous ferons notre possible pour vous répondre rapidement et vous proposer une date de visite. Celles-ci se déroulent en général le samedi matin, une petite participation vous sera demandée sur place.

Nicole Bertolt*, représentante des co-héritiers de Boris Vian, fait elle même les visites. Elle a fait la connaissance d’Ursula Vian-Kübler, seconde épouse de Boris Vian, en 1976. Depuis 1980, elle « veille » sur l'oeuvre de Boris Vian. Elle a participé à nombre d’ouvrages, expositions, adaptations, documentaires.

Depuis la disparition d'Ursula Vian-Kübler, en 2010, elle devient mandataire des Ayants-droit tout en continuant de prendre soin du patrimoine et de la maison. Dans la tradition de celle-ci, Nicole Bertolt est commanderesse exquise de l’Ordre de la Grande Gidouille au Collège de ‘Pataphysique.

Nicole Bertolt
Nicole Bertolt dans le salon de la maison Boris et Ursula Vian.

Privatisation :

Il est possible de privatiser une visite en constituant son propre groupe. 20/25 personnes est le nombre maximum admis. . Nous vous remercions de faire une demande via l'onglet "contact".

Démarches professionnelles :

Nous souhaitons qu’elles soient faites en dehors de ces visites et privilégions une sollicitation par mail auprès de la Cohérie Boris Vian à laquelle une réponse vous sera apportée dans les meilleurs délais.

Photos :

Les photos et les films ne sont pas autorisés dans ce lieu privé. et cela afin de faire perdurer cette survivance de l'esprit de partage qui a toujours été celui de Boris et Ursula Vian.

*Boris Vian, Le swing et le verbe (Textuel-2008) ; Boris Vian, Post-Scriptum et D'où viens-tu, Boris ? (Cherche Midi- 2011/2012) ; Correspondances 1932-1959 (Fayard-2020) Elle est également l'auteure des préfaces des dernières rééditions de Mademoiselle Bonsoir (Livre de Poche-2009) ; Traité de Civisme, nouvelle édition (Livre de Poche-2015) ; L'Automne à Pékin (Fayard/Pauvert-2017).